Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 23:16

Le 6 août nous commençons à poser les poutres en bois du plancher du rez de jardin. 

Nous commencons par le decroché du pillier eiffel à la perpendiculaire de l'escalier, ce morceau étant posé différemment du reste de la structure.

le-plancher-5448.JPG

 

Ensuite, la première étant posée, les bastaings sont allignés à 50 cm d'écart. Seule la dernière poutre est en biais, afin d'être parallèle au mur de la maison, la fixation se fait à l'aide de demi U pris sur une double poutre entre le pilier en acier et le premier IPN.    

le-plancher 5458

 

La liaison entre les poutres bois et les IPN est réalisée par une équerre de charpente, visée et soudée.

Tous les bastaings sont à 50cm d'écart les un des autres, et un renfort est préparé là où se trouvera la cheminée, à cet emplacement, il y a un bastaing tout les 25 cm. le 21 Août le squelette est prêt. 

plancheraout21

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans Le plancher
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 21:18

Hop, retour au Blog, reprennons, nous sommes le 6 août 2013, et avant de commencer à poser les poutres en bois pour placer les dalles d'OSB, on ne resiste pas à reproduire une vielle photo...

nygonf2

 

welcome in New Gonfaron... 

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans Le plancher
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 14:40

Le 1 er août nous mettons en place les clefs contre la façade coté rue, en effet, la maison étant en pierre et non ceinturée, par sécurité nous posons 4 clefs, qui au mieux tiendrons la façade, et au pire nous indiquerons un éventuel problème.. Pour cela, nous perçons le reste du mur où nous avons décaissé  pour les IPN, ensuite, nous faisons passer une tige de M18 qui sera soudée aux poutres métalliques, qui sont elles mêmes soudées aux ferrures côté citerne (oui, j'aime souder...) ce qui au final, fera tenir la façade aux citernes...

Il y a un moment que stef cogite au style de clef qui seront posées sur la facade... pas de X ou de S en acier, trop moche, du fer forgé en forme de clef, trop "Papal", restait les têtes de cuves, en acier également et au moins cela fera un petit rappel de ce qu'était cette maison à la base. nous glissons donc ces "rondelles géantes" sur les tiges filetées qui dépassent, écrou, contre écrou, une fois le tout bien sérré (mais pas trop) un trait de soudure (encore) pour empecher toute véléité de vol. En plus c'est du recyclage...

Au final, les 4 rondelles sont positionnées, Nous prennons soin que ce qui est écrit dessus soit lisible, pour le fun ! ( Coq & Cie - Aix en Provence)

 rez-de-chaussee-5404.JPG  rez-de-chaussee 5406

A l'intérieur, nous finissons de bétonner les IPN pour boucher les trous et pouvoir attaquer les poutres en bois qui tiendrons le plancher en OSB.

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans rez-de-chaussee
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 13:20

Comme Stef ne veut pas incruster les poutres en bois dans le mur (celui qui est entre la cave et la partie que nous habitons), il décide d'ajouter le dernier UPN qui reste. On n'en est plus à un près me direz vous...

La technique pour le rentrer est toujours la même. sauf qu'il doit passer sous ceux qui sont déjà en place, qu'à cela ne tienne, l'avantage des tours de palettes, c'est qu'on peux régler la hauteur... et les IPN n'étant pas encore soudés aux ferrures, on peux egalement les soulever, et l'UPN étant moins épais qu'un I, à plat il passera sans soucis.

Bien entendu le mur côté route a été décaissé, et une nouvelle ferrure est posée côté citernes.

Une fois cela fait, c'est presque la routine, mise en place de la bestiolle, vérification de l'horizontalité...mais, parce qu'il y a un mais...

rez-de-chaussee-5396.JPG rez-de-chaussee-6158.JPG

 

Les UPN ont une propention à "flamber" sous la charge (non, pas à prendre feu, mais à se vriller) Alors, pour éviter le problème on va équerer le U. Cette équerre à une histoire, à la base, stef l'avait faite pour la maison de sa soeur et son beau frere, pour tenir une poutre (en bois) qui était légèrement abimée (boufée aux mittes !) sur 20 cm (en limite de scellement), finalement, ils ont décidé de renforcer la dite poutre avec un pillier bois, donc, cette belle équerre nous a été rendue, ah oui, ses dimenssions, elle mesure 75 cm de long, est faite dans un IPN de 200, et la barre transversalle dans un IPN de 100, soudé traversant du light !

Revenons à notre poutre en U et son risque de flambage, l'équere a été retaillée afin d'épouser le U, d'un coté, et le mur en face est decaissé afin de pouvoir la bâtir. Afin qu'elle tienne, elle sera soudée au U et bétonée par la suite. Sa fonction n'étant pas de supporter un poid, mais d'empêcher que le U ne se vrille.

rez-de-chaussee-6156.JPG rez-de-chaussee-6157.JPG

 

Au final, le dernier UPN étant à 50 cm du mur, cela nous laissera la place pour un caisson technique, perpendiculaire aux poutres bois.

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans rez-de-chaussee
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 21:46

De début mai à fin juin nous avons décidé de finir la pose des 5 IPN qui supporterons le plancher du Rez de Jardin. Sur ces poutres viendront des bastaings en bois et enfin des feuilles d'OSB, en attendant le parquet massif (quand la pièce sera finie)

Vous vous rappellez comment nous avons rentré la première (Un peu d'huile de coude et surtout notre cric, la table roulante, notre train à billette, nos beffrois et la barre à mines), et bien on fait de même pour les autres qui sont plus lègrers que le double U du début (tout est relatif....). (Les poutres, le retour...)

Une fois positionnées sur les beffrois et mises à niveau, on fixe la ferrure au mur de la citerne à l'aide de 3 tiges M18 traversantes, boulonnées de part et d'autre. Coté couloir les écrous sont soudés et poncés, pour faire joli. Coté mur en pierre, on décaisse pour que la poutre prenne sa place perpendiculaire à la pièce. l'IPN étant posé sur son équerre d'un coté, et mis à niveau (à plat et par rapport aux autres) il ne nous reste plus qu'à coffrer le trou dans le mur en pierre, et à couler du béton pour réaliser l'assise (le comblement total se fera plus tard). Pour la petite histoire, une tige de M18 à une résistance au cisaillement de... 6 tonnes, on en a utilisé 3 par support. les IPN de 240 ont une résistance au fléchissement (pour 7 mètres de portée) supérieure à 6 tonnes au centre... et les ferrures sont réalisées dans du U de 200 ... bref, normalement on devrait pouvoir garer une voiture dans le salon...

Revenons à nos moutons, la manip des IPN sera réalisée 4 fois de suite ( plus celle deja posée). Pour la première poutre on a mis 12H du début à la fin de la manoeuvre, pour la dernière, cela nous a pris 4 heures (2 heures pour la rentrer, 2 heures pour la positionner).

 

Nous avions des petites fenêtres dans la facade que nous avions prévu de boucher, chance pour nous, étant bien placées, elles ont servi de trou d'ancrage.

rez-de-chaussee-4088.JPG rez-de-chaussee-4092.JPG

pour d'autres il  a falu excaver...

 

Une ferrure de face, avec son IPN

rez-de-chaussee-4093.JPG

 

Une petite photo après que le troisième IPN est été posé.

rez-de-chaussee-4096.JPG

 

Vu d'ensemble du chantier au 1er août, il y a déja quelques bastaings en attente.

1 aout

Vous constaterez qu'il y a sur cette photo 7 poutres en tout, la rouge à gauche est en fait un IPN de 240 posé sur le pillier eiffel, et celle tout à droite, un UPN de 200 qui fera l'objet d'un prochain article...

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans rez-de-chaussee
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 19:08

Nous sommes le 26 mai, aujourd'hui nous allons coffrer le mur sur lequel sera posé le dernier grand IPN.

Afin d'ancrer correctement ce mur, il bénéficiera d'un retour sur l'escalier en beton armé, fibré et vibré. une plaque d'OSB est découpée pour épouser l'escalier, les fers à bêton calés, le retour coté parpaings est également fait en OSB. Place à la bétonnière, ce qui nous manquait...

rez-de-chaussee-4086.JPG rez-de-chaussee-4089.JPG

Quelques jours plus tard, nous préparons l'arasée et le linteau sur la future porte, parce que bien sur, l'IPN se pose au milieu de la porte... sinon ce serait pas drôle !!! l'arrasée est ancrée dans la citerne d'un coté, et à ce que nous avons coffré au début de l'article. la béton est là encore armé, fibré et vibré...

rez-de-chaussee-5403.JPG

Une fois le béton sec, nous rentrons le presque dernier IPN, comme les 5 autres, avec nos béfrois maison.

Histoire que cette poutre ne bouge plus, et afin de pouvoir appuyer la structure en bois, ben... nous faisons un dernier  coffrage. Il sera egalement ancré dans les citernes. 

rez-de-chaussee-5691.JPG

 

Le mur en parpaings est crépi avec les restes de ciment, lorsqu'il y en a, cela permet de combler l'écart avec le mur des citernes en attendant l'enduit à la chaux définitif (Merci aux batisseurs de GUENELON pour la recette  )

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans rez-de-chaussee
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 21:15

Retour le 7 mai, nous finissons notre pilier par la pose du chapeau. Après avoir découpé une portion supplémenatire de notre ami l'UPN, taillé les mortaises à la disqueuse, et fignolé les angles (Le voisin : t'as rien d'autre à faire qu'à te faire CH... ? ça tiens aussi bien si c'est carré !!!), place à la soudure...

On présente donc le chapeau au pilier (Le chapeau, le pillier, et vice versaille !).

rez-de-chaussee-3987.JPG

 

Quelques ajustements toujours à la disqueuse (et dire que certains font ça à la lime :o/)

rez-de-chaussee-3988.JPG

 

On vérifie avec le niveau que tout est bien à plat, hop, quelques traits de soudure plus tard, ils sont mariés, pour la vie :o).

Ensuite, on positionne l'IPN entre les deux piliers (métal et un des deux survivants en bêton). A cette occasion, nous constatons, que bien que plus petits, cet IPN n'est pas pour autant plus léger...du coup, pour le maniper on utilise le même système que pour ses congénères, le beffroi de palettes. Mais, comme disait Napoléon, c'est là tout se Corse... Il faut passer le Foudre... Afin d'y arriver, nous mettons à contribution deux bastaings qui serviront de pont entre les tours de palettes et les piliers, reste à faire glisser l'IPN, et à le poser à sa place définitive

Voilà le résultat :o)

rez-de-chaussee-3989.JPG

rez-de-chaussee-3990.JPG

Pour le pilier en métal, il sera brun tour eiffel, par une voix d'avance. Merci à tout ceux qui ont votés.

@ bientôt pour un prochain article.

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans rez-de-chaussee
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 10:43

Hop, de retour sur le blog après quelques jours de pause... que sur le web la pause

 

Nous sommes donc le 5 mai. Nous profitons de la venue de Seb et de son envie de nous aider pour remettre la porte de la cave en place.

 

Petit rappel, lors du rabottage du palier en demi-palier (Le demi-palier), le rail au sol qui tennait la porte côté route s'est affaisé quand on a voulu refermer la porte et cette dernière est tombée. Notre chance, c'est qu'elle a décidée de se jeter sur le tonneau, ses 450 kg auraient pu transformer Stef ou Sylvie en crèpe. Nous avons réussi à la caller tant bien que mal grâce à un palant et quelques sangles. Donc, depuis le 3 aôut 2012 nous gardions cette porte fermée, de peur qu'elle ne bouge...

 

Tout d'abord nous commençons par réfléchir à : "comment on va faire bouger ce machin".

rez-de-chaussee 3966

Nous sortons la porte du rail déformé grâce au pied de biche et à l'huille de coudes.

Le rail étant tordu, nous tentons d'abord de le redresser, mais étant constitué de plus de rouille que d'acier, la réparation est impossible.

rez-de-chaussee 3968 rez-de-chaussee 3969

 

Nous décidons donc de le remplacer par un IPN qui fera tres bien l'affaire. Pour cela, nous grignottons une partie de la dalle qu'avait faite Stef afin qu'une des ailes de l'IPN soit au même niveau que le rail du second battant. Nous callons la porte avec des étais au cas où, par depit elle décide de se jetter sur la route, en l'inclinant légèrement et nous positionnons l'IPN.

rez-de-chaussee 3971 rez-de-chaussee 3972

 

Il sera tennu au sol grace à des tirefonds. quelques coups de disqueuse plus tard, pour faire passer les roues, la porte retrouve sa place sans problème, sur le mauvais rail ! Pour la mettre sur le bon rail, nous utilisons à nouveau le paland et de nouvelle sangle. Enfin  la porte fonctionne correctement.

rez-de-chaussee 3974

Stef soude quelques renforts sur le rail de guidage (en fait) pour être sur que la porte ne rechavirre pas.

Ca y est après 9 mois la porte se referme enfin correctement.

rez-de-chaussee 3975

 

Encore un grand merci à Seb.

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans rez-de-chaussee
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 12:37

 

Nous aimerions avoir votre avis sur la couleur du pilier.

Vous avez le choix entre :

 

 brun tour eiffel

Brun tour Eiffel

 noir fonte

Noir fonte

 Orange international Golden gate

Orange international type Golden Gate

 

Alors à vous de choisir cliquez ici

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 13:30

Le 1 er mai nous rentrons un deuxième IPN de la même manière que le premier (Les poutres, le retour... ). Cet IPN étant plus léger que le double U, nous arrivons à le rentrer en 2h, à la place de 4 

 

Une fois dans la cave, nous prenons les mesures, et commençons à décaisser le mur (pas de fenestrons à cet endroit là...) 

On attaque le mur au perfo, il y a bien 3 rangs (ou 4 ?) de pierres, mais elles s'enlèvent assez facilement (youpie, ce sera "facile pour les fenêtres... .

le-plancher 3956 le-plancher 3958

 

Après avoir tenté de tuer Sylvie avec une pierre (petite !) nous rentrons l'IPN à sa place pour le positionner à niveau, et tracer l'emplacement de la ferrure... le trou est assez grand pour pouvoir jouer avec la poutre, et assez profond pour faire une bonne semelle en béton.

 

le-plancher 3960 le-plancher 3961

 

Oui mais voila... en re-présentant la poutre à son emplacement, il y  a un delta de 2 malheureux centimètres... mauvais calcul, ou mauvais trait, bref, il faut recommencer  , on redéplace donc les tours, pour retracer et repercer, ce coup ci c'est bon. Du coup l'IPN sera 5 cm plus  vers le fond de la pièce (afin que les trous soient décalés) 

Au début, Steph avait pensé faire une cale en acier pour compenser l'écart, mais la disqueuse a décidé, au bout de 3 ans de bons et loyaux services, de rendre l'âme (charbons morts, et le support a explosé en voulant les changer) du coup, la solution de jedeplacejerepercejerefixe s'impose...

le-plancher 3962

 

Deux jours plus tard, le coffrage est sec, la ferrure posée, l'IPN en place, all is good .

Demain, on répare la grande porte, ça nous fera des vacances !!! 

Repost 0
Published by Sylvie et Stephann - dans Le plancher
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de maunieragonfaron.over-blog.com
  • Le blog de maunieragonfaron.over-blog.com
  • : Transformation d'une ancienne cave viticole à Gonfaron en maison d'habitation avec une partie loft par nous même. Avancement des travaux au fur et à mesure de ces derniers.
  • Contact

Recherche